«

»

Déc 02 2016

Mes souvenirs de Noël à la Réunion.

Les fêtes de fin d’années arrivent à grands pas.
Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai aucun souvenir d’avoir cru au Père Noël.
Quelquefois on faisait un sapin.
Pas un vrai comme ici en métropole, mais avec une branche de filaos; l’arbre de Noël pays 🙂
La crèche était aussi un élément essentiel à avoir à la maison.
filaos
Quelquefois on devait avoir aussi quelques cadeaux mais pas forcément chaque année contrairement à aujourd’hui.
Je me rappelle par contre les diners en famille, famille nombreuse de surcroît.
Ce n’était pas des diners mais plutôt des banquets 🙂 avec en prime des dizaines de kilos de letchis, un des fruits préférés de mon enfance.
Je me souviens aussi des pétards et autres qu’on faisait exploser ce soir là.
De la musique folklorique retentissait aussi ce soir là.
Mais je reviens à ma phrase du début.
Le fait que je n’ai aucun souvenir d’avoir cru au Père Noël dans mon plus jeune âge.
Le Père Noël était pour moi synonyme de cheminées, de froid voire de neige.

Donc dans ma petite tête de petit gamin, le Père Noël n’existait pas.
Du moins à la Réunion.

On ne pouvait pas venir chez nous en plein décembre où il fait très (trop) chaud à cette époque habillé d’une grande tunique rouge, des grosses bottes fourrées et avec sa grosse barbe, je pensais qu’il aurait eu trop chaud !!!!!
Noël à la Réunion, c’est sous le soleil 🙂
Donc pour moi, il ne viendrait jamais dans l’île.
J’avais certainement fait abstraction de son existence et de me dire tout bonnement qu’il n’existait pas !!!!

En plus, comment voulez vous qu’il entre dans notre petite case!
On n’avait pas de cheminée !!!!!!
Comment aurait t’il pu se déplacer avec son traineau alors qu’il n’y a pas de neige chez nous !!!!!!

je me souviens par contre de la messe de minuit.
Elle était vraiment à minuit à une époque.
Et toute la fratrie se retrouvait dans l’église pour finir cette soirée.

Mes enfants ont cru au Père Noël.
Mes petits enfants y croient aussi.
Je n’ai aucun regret de ne pas y avoir cru.
Mais quel bonheur de voir mes deux petits enfants d’être aussi émerveillés d’ouvrir chaque année leurs petits cadeaux en croyant que c’est de la part du bonhomme aux habits rouges!!!!!!
Notre ami Jean Pierre Boyer le décrit si bien dans cette chanson.


 
Et vous, votre Noël d’antan c’était comment?
Et au Père Noël, vous y avez cru?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A propos de l'auteur

radiblog

Radiblog est originaire de l’île de la Réunion. Vous trouverez d’ailleurs pas mal d’articles sur l’île de la Réunion. Que dire de plus ! Que je vis en région parisienne depuis 1986, que j’adore la musique, le cinéma et Internet. Je m’intéresse aussi à la politique, et que mon blog sous WordPress date de janvier 2011. N'oubliez pas que vous pouvez me suivre via : Facebook, Twitter, Google +, Youtube, Flux RSS , Pinterest , Scoop it et Dailymotion Vous pouvez aussi vous abonner au site, en inscrivant votre adresse mél en haut à droite. Discutez aussi avec moi ou entre vous par le "Tchat" dans la zone "Widget ". Et avant de quitter mon blog, un petit commentaire fait toujours plaisir, tu crois pas? :)

4 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cazanove,Lydie

    A l »époque de Noël dans l’île pas de père noël mais les crèches, la messe de minuit et le lendemain matin les grands ou pétits étaient dans les savattes au pied du lit .Bien sur les pétards et not leeychis.Des fruits que nos enfants adorent. Nous leur appris cette tradition. PAIX au monde Noël2026.

    1. radiblog

      Merci d’être passé Lydie.
      Bonne journée.

  2. Françoise

    Merci pour ce joli partage, Pascal. En effet, croire au Père Noël à la Réunion ne doit pas être chose facile (sourire).
    Quand j’étais petite fille, on ne nous disait pas que c’était le Père Noël qui distribuait les cadeaux, mais le petit Jésus (mes parents étaient très croyants, et cela devait se faire aussi comme ça à l’époque). La veillée de Noël, nous allions à la messe de minuit (qui était à minuit aussi), en famille, et quand nous rentrions, nous buvions du lait chaud dans lequel nous trempions des croissants et des brioches (à cette époque, nous n’en mangions pas tous les jours). Après, avec mon frère, nous nous mettions d’accord pour le lendemain matin. Il était entendu qu’il venait me réveiller pour que nous puissions découvrir nos cadeaux en même temps. Le matin de Noël, il venait donc me réveiller, et tout doucement, nous allions ouvrir la porte de la cuisine, là où nous avions déposé nos chaussures la veille. Et quelle joie alors, de découvrir les paquets ! Nous étions heureux, même si nous n’avions à l’époque qu’un seul et unique jouet, cela nous suffisait. Ensuite, le repas de Noël se faisait en famille. La soeur de ma mère, avec son mari et leurs quatre enfants, des cousins que nous appréciions beaucoup, venaient à la maison. Ou bien des fois c’est nous qui allions chez eux. Une très belle journée en famille, dans la bonne humeur et la joie. De très bons souvenirs aussi.
    Mes fils ont cru au Père Noël. Mes petits-enfants y croient aussi. Enfin, sauf un… l’aîné, Timothé. L’autre jour, alors qu’il était en face de moi à table, il m’a glissé : « Mamie, je ne crois plus au Père Noël, mais je crois en la magie de Noël »… (sourire)
    Voilà pour mes souvenirs à moi, Pascal, et j’ai été heureuse de les partager avec toi.
    Je te souhaite un très bon week-end, et je t’embrasse.

    1. radiblog

      Mignon tout plein tes souvenirs de Noël.
      La magie de Noël c’est le plus important non? Timothé a bien raison!!!!
      Bon week end Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>