Archives par mot-clé : chantal

L’euthanasie : faudra bien un jour légiférer!!!!!

Un article sur le nouvel observateur aujourd’hui qui parle de l’euthanasie.
On reparlait de Philippe Bataille, directeur d’études à l’EHESS, qui a signé la pétition en soutien à Nicolas Bonnemaison, soupçonné d’euthanasie active sur huit patients.

euthanasie

Cela me rappelle un débat déjà qui remonte au 14 mars 2008.
C’était la terrible maladie de Chantal Sébire.
Chantal Sébire était atteinte d’un esthésioneuroblastome.
Chantal Sébire, 52 ans, était atteinte d’une tumeur qui lui défigurait le visage.
Cela durait depuis sept ans. Face à ce drame incurable, elle avait écrit à l’Élysée car elle souhaitait mourir dans la dignité.

 
Invitée de RTL, elle témoignait de sa souffrance : « Je ne veux pas que cette tumeur ait le dernier mot ».
Cela relançait le débat qui dure depuis des années sur le suicide assisté.
Chantal Sébire demandait à la justice le droit d’être euthanasiée par un de ses médecins.


Cette maladie très rare – 200 cas recensés dans le monde en 20 ans – est incurable et provoque une déformation irréversible du visage et des souffrances « atroces », selon Mme Sébire, qui dit être allée  »au bout » de ce qu’elle pouvait supporter.

Elle avait déposé une requête auprès du président du tribunal de grande instance de Dijon.
Une issue favorable ouvrirait une brèche dans la législation sur l’euthanasie ou plutôt le droit de «terminer sa vie dans le respect de sa dignité». Elle libérerait les médecins d’une responsabilité qu’ils sont souvent acculés à assumer seuls, et éviterait aux patients d’aller mourir ailleurs, là où la législation est plus favorable.

Chantal Sébire, 52 ans, voulait mourir……
La tumeur, qui lui déformait le visage,  qui lui avait  fait perdre la vue et l’odorat, était  incurable.
Elle refusait le «laisser-mourir», procédure autorisée qui la plongerait dans un état comateux ou semi-comateux.
Mère de trois enfants, elle ne voulait pas leur léguer cette vision-là, ne voulait pas envisager la vie médicalisée.

Je ne joins pas volontairement à ce billet les photos de cette dame.
J’imagine que vous les aviez déjà vues à l’époque.
J’avais entendu son interview à l’époque en direct sur RTL, un matin vers 08h20 dans le bus qui m’emmenait au taf.

Comment dire….j’ai été bouleversé!
Cinq jours plus tard, le 19 mars 2008,Mme Sébire décédait.

Faudra bien un jour LÉGIFÉRER, et le plus tôt serait le mieux!!!!!