Oct 22 2017

Ma chanson du dimanche : « Dommage » de Bigflo & Oli

Rien d’autres à dire….!!!
J’adore.

Louis prend son bus, comme tous les matins
Il croisait cette même fille, avec son doux parfum
Qu’elle vienne lui parler, il espère tous les jours
Ce qu’il ressent au fond d’lui, c’est ce qu’on appelle l’amour
Mais Louis, il est timide
Et elle, elle est si belle
Il ne veut pas y aller, il est collé au fond d’son siège
Une fois elle lui a souri quand elle est descendu
Et depuis ce jour là, il ne là jamais revu

Ah il aurait du y aller, il aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »

Yasmine a une belle voix, elle sait qu’elle est douée
Dans la tempête de sa vie, la musique est sa bouée
Face à ses mélodies, le monde est à ses pieds
Mais son père lui répétait, « trouve toi un vrai métier »
Parfois elle s’imagine sous la lumière des projecteurs
Sur la scène à recevoir les compliments et les jets de fleurs
Mais Yasmine est rouillée, coincée dans la routine
Ça lui arrive de chanter quand elle travaille à l’usine

Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »
Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »

Diego est affalé au fond du canapé
Il engueule son p’tit frère quand il passe devant la télé
Ses amis sont sortis, il ne les a pas suivi
Comme souvent seule la Lune viendra lui tenir compagnie

Diego est triste il ne veut rien faire de sa nuit
Il déprime de ne pas trouver la femme de sa vie
Mais mon pauvre Diego, tu t’es tellement trompé
C’était à cette soirée que t’allais la rencontrer

Ah il aurait du y aller, il aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »

Pauline elle est discrète, elle oublie qu’elle est belle
Elle a sur tout le corps des tâches de la couleur du ciel
Son mari rentre bientôt, elle veut même pas y penser
Quand il lui prend le bras, c’est pas pour la faire danser
Elle repense à la mairie, cette décision qu’elle a prise
A cet après midi où elle avait fait sa valise
Elle avait un avenir, un fils à élever
Après la dernière danse, elle s’est pas relevée

Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage »
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage, ah c’est dommage »

Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »
Ah elle aurait du y aller, elle aurait du le faire
Crois moi
On a tous dit : « Ah c’est dommage, ah c’est dommage, c’est p’t’être la dernière fois »

Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords qu’avec des regrets
Vaut mieux vivre avec des remords c’est ça le secret

Oct 10 2017

Cueillette de champignons

Comme tous les ans depuis de nombreuses années, la venue de l’automne est pour moi synonyme de ramassage de champignons.
C’est une saison que je détestais à une certaine époque!!!!!!!
Aujourd’hui, je ne déteste plus cette saison.Les champignons y sont certainement pour quelque chose 🙂
J’y suis allé trois fois ces dernières semaines.
Deux samedis sous un beau soleil et un dimanche sous une pluie battante!!!!!
Je ne connais pas énormément de champignons comestibles.
J’en connais six au total que je reconnais sans me tromper.
Les bolets, les vesses de loup, la girolle, les pieds de mouton, les trompettes de la mort, le coprin.

En général, mes balades durent en général deux heures.
Quelquefois, un peu plus!!!! Y a des jours j’arrive à me perdre un peu dans la forêt 🙂
Pas toujours facile à se repérer, surtout quand il n’y pas de soleil 🙂

Mes coins favoris se trouvent dans une partie de la forêt de Rambouillet, Saint Forget dans la vallée de Chevreuse et la forêt de Saint Germain. Ces trois endroits se situent dans les Yvelines.

A la fin de la matinée, il y a toujours un casse croûte avec une bonne bouteille.
La vraie vie quoi!!!!!

Sep 24 2017

Ma chanson du dimanche : « il pleut sur Nantes » de Barbara.

C’est ma chanson de ce dimanche.

On me la fait connaitre il y a, à peu près 7 mois.
Une ancienne collègue devenue amie.

Elle avait bien sûr su pour ma mère.
Cette chanson m’avait donnée une force.
Cette semaine, elle m’a rendue très triste.
Au moment où j’écris ce billet je suis en train de l’écouter.
Ça y est!!!!!!!
Je me suis mis dans mon petit crâne que maintenant, elle me redonnera une sacrée force!!!!!!!
Même si c’est une triste chanson!!!!!!!!!!!

 
Il a plu sur Nantes
Donne-moi la main
Le ciel de Nantes
Rend mon cœur chagrin
Un matin comme celui-là
Il y a juste un an déjà
La ville avait ce teint blafard
Lorsque je sortis de la gare
Nantes m´était alors inconnue
Je n´y étais jamais venue
Il avait fallu ce message
Pour que je fasse le voyage:

« Madame soyez au rendez-vous
Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Faites vite, il y a peu d´espoir
Il a demandé à vous voir. »

A l´heure de sa dernière heure
Après bien des années d´errance
Il me revenait en plein cœur
Son cri déchirait le silence
Depuis qu´il s´en était allé
Longtemps je l´avais espéré
Ce vagabond, ce disparu
Voilà qu´il m´était revenu

Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Je m´en souviens du rendez-vous
Et j´ai gravé dans ma mémoire
Cette chambre au fond d´un couloir

Assis près d´une cheminée
J´ai vu quatre hommes se lever
La lumière était froide et blanche
Ils portaient l´habit du dimanche
Je n´ai pas posé de questions
A ces étranges compagnons
J´ai rien dit, mais à leurs regards
J´ai compris qu´il était trop tard

Pourtant j´étais au rendez-vous
Vingt-cinq rue de la Grange-au-Loup
Mais il ne m´a jamais revue
Il avait déjà disparu

Voilà, tu la connais l´histoire
Il était revenu un soir
Et ce fut son dernier voyage
Et ce fut son dernier rivage
Il voulait avant de mourir
Se réchauffer à mon sourire
Mais il mourut à la nuit même
Sans un adieu, sans un « je t´aime »

Au chemin qui longe la mer
Couché dans un jardin de pierres
Je veux que tranquille il repose
A l’ombre d’une rose rose
Mon père, mon père

Il pleut sur Nantes
Et je me souviens……

Page 1 / 51012345102030 »