Oct 28 2018

Mon live du dimanche : « On » de Joyce Jonathan

On est tant, on est tout, on est si peu de choses
Et tellement tout qu’on ne sait plus très bien pourquoi on joue
On se laisse, on se lasse, on abandonne vite à la surface
Et quand tout dégringole (quand tout dégringole) on se carapace

J’tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J’tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne
Je prendrai soin de n’abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On

On se pare, on se marre, on s’égare en chemin, on redémarre
On se met mal pour un soir juste pour voir
On s’éteint, on s’épaule, on repousse les trains, on tient des rôles
Et ma main dans la tienne me fait du bien

J’tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J’tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne

Je prendrai soin de n’abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On

On est je, on est tu
Et puis on devient nous
C’est le jeu
Et puis il y a vous, il y a eux

J’tape plus fort
Et je passe à tabac tous mes remords
Je me battrais sans abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On
J’tape plus fort
Quand au fond de la poitrine ça cogne
Je prendrai soin de n’abîmer personne
Et je branche tout sur On and On and On and On and On

On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On

On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On and On
On and On and On and On and On and

Août 04 2018

Baguette, pizza et trop confiant.


 

 


 

Août 02 2018

Aldebert – La vie c’est quoi ?

Un peu de douceur dans ce monde de brut.
 

C’est quoi la musique?
C’est du son qui se parfume.
C’est quoi l’émotion?
C’est l’âme qui s’allume.
C’est quoi un compliment?
Un baiser invisble.
Et la nostalgie?
Du passé comestible.
C’est quoi l’insouciance?
C’est du temps que l’on sème.
C’est quoi le bon temps?
C’est ta main dans la mienne.

C’est quoi l’enthousiasme?
C’est des rêves qui militent.
Et la bienveillance?
Des anges qui s’invitent.
Et c’est quoi l’espoir?
Du bonheur qui attend.
Et un arc-en-ciel?
Un monument au vivant.
C’est quoi grandir?
C’est fabriquer des premières fois.
Et c’est quoi l’enfance?
De la tendresse en pyjama.
 

 
Mais dis, papa,
La vie c’est quoi?
Petite, tu vois,
La vie, c’est un peu de tout ça, mais surtout c’est toi.
C’est toi.

C’est quoi le remord?
C’est un fantôme qui flâne.
Et la routine?
Les envies qui se fânent.
C’est quoi l’essentiel?
C’est de toujours y croire.
Et un souvenir?
Un dessin sur la mémoire.
C’est quoi un sourire?
C’est du vent dans les voiles.
Et la poésie?
Une épuisette à étoiles.

C’est quoi l’indifférence?
C’est la vie sans les couleurs.
Et c’est quoi le racisme?
Une infirmité du cœur.
C’est quoi l’amitié?
C’est une île au trésor.
Et l’école buissonnière?
Un croche patte à Pythagore.
C’est quoi la sagesse?
C’est Tintin au Tibet.
Et c’est quoi le bonheur?
C’est maintenant ou jamais.

Mais dis, papa,
La vie c’est quoi?
Petite, tu vois,
La vie, c’est un peu de tout ça, mais surtout c’est toi.
C’est toi

Dans tes histoires, dans tes délires, dans la fanfare de tes fous rire,
La vie est là, la vie est là
Dans notre armoire à souvenirs, dans l’espoir de te voir vieillir,
La vie est là, la vie est là

Aldebert
– La vie c’est quoi ?