Ma chanson du dimanche : « Mourir les sirènes » de Canada.

Août 1987.
J’avais 21 ans.
Un samedi soir, en région parisienne.
Je n’avais jamais entendu parler du groupe.
Je ne connaissais pas la chanson.
Je me suis retrouvé par hasard dans un endroit où ce groupe se produisait.
J’étais en bonne compagnie.
Ce soir là, j’étais amoureux.
canada


Seul à bord j’ai passé l’orage
Le capitaine est mort dans ce long voyage
La terre est loin devant
Je crois qu’elle m’attend
Un dernier verre je m’accroche au trottoir
Dans une rue où l’alcool a noyé l’espoir
Un marin sans mémoire
Nous raconte son histoire
Y’a des jours, y’a des souvenirs
Y’a des nuits il vaut mieux en rire
Y’a des images
Et tu vois mourir les sirènes
Passer tes années lumières
Mourir les sirènes
Ne cache pas ta peine
Quand tu vois mourir les sirènes
Passer tes années lumières
Mourir les sirènes
Ne cache pas ta peine
Le soir descend, je revois les nuages
La mer est dans mon corps
Comme un loup en cage
La terre est bien trop loin
J’ai fait tout ça pour rien
Toujours ce verre, et cette fille des trottoirs
Qui s’accroche à mon bras
Pour m’aider à boire
Le marin sans mémoire
A fini son histoire
Y’a des jours, y’a des souvenirs
Y’a des nuits il vaut mieux en rire
Y’a des images
Et tu vois mourir les sirènes
Passer tes années lumières
Mourir les sirènes
Ne cache pas ta peine
Quand tu vois mourir les sirènes
Passer tes années lumières
Mourir les sirènes
Quand tu vois mourir les sirènes
Mourir les sirènes
Mourir les sirènes
Ne cache pas ta peine
Quand tu vois mourir les sirènes
Passer tes années lumières
Mourir les sirènes
Ne cache pas ta peine
Ne cache pas ta peine

 

Visites depuis le 17/11/2022 :152

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.