Mon maloya du dimanche : « Gramoun’ » de Tambourissa Maloya.

Vous n’êtes pas sans savoir que le Maloya est une musique que j’adore.
J’ai découvert récemment ce groupe.
Ils sont originaires de Saint Joseph, sur la côte Est de l’île de la Réunion et chante du maloya traditionnel.
Leur album « Do bois » est vraiment génial. C’est tout ce que j’aime.
8 titres sur ce CD.
« Gramoun’ » est mon titre préféré de l’album mais tous les titres sont géniaux.

  1. Dan mon rev’
  2. Didi
  3. Do bois
  4. Gramoun’
  5. L’amour po mwin
  6. L’esclavage
  7. Tizean
  8. Z’enfan la mizèr

Tambourissa-Maloya

Leur promo.


Vous pouvez les suivre via leur Facebook.
Vous pouvez aussi commander l’album via I’Tunes
Vous avez aussi la Radiblog Radio pour les écouter.
 

Visites depuis le 17/11/2022 :177

7 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime bien moi aussi, dommage que je ne comprenne pas tout.
    Merci pour le partage, Pascal. Bonne soirée.

    1. Ravi que ça te plaise aussi 🙂
      Merci de passer.

    2. bonjour merci Françoise bonne écoute voila notre site
      http://tambourissamaloya.e-monsite.com

      1. Merci à vous, Tambourissa ! 🙂

          • tambourissa sur 15 avril 2018 à 20 h 17 min
          • Répondre

          bonsoir Françoise je vous invite a découvrir notre site
          http://tambourissamaloya.e-monsite.com

    • Anonyme sur 14 juin 2016 à 10 h 22 min
    • Répondre

    TAMBOURISSA MALOYA
    97480 SAINT-JOSEPH ÎLE DE LA RÉUNION
    POUR NOUS SUIVRE C’EST SUR FACEBOOK TAMBOURISSA

    Bonjour a vous nous tenons a remercier la radio Radiblog , nous vous remercions de votre soutient et aussi de votre aide. Merci pour les commentaires , c’est avec des personnes comme vous que notre musique et notre groupe avancera .

    MERCI

    1. Merci à vous aussi.
      Votre album est super.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.