Démarchages téléphoniques.

Mon téléphone sonne plusieurs fois par jour.
Je ne réponds en général presque jamais, je filtre grâce à mon répondeur.
La plupart des appels cessent dès que le répondeur se déclenche.
Moins je réponds, plus il sonne 🙁

J’arrive du taf vers 17h10.
Entre 17h30 et 20h00, mon téléphone sonne en moyenne une quinzaine de fois sans avoir bien sûr un seul message.
Cela ne me dérange pas plus que ça, la sonnerie est au minimum.
Mes amis, eux m’appellent bien sûr sur mon portable.

Justement, un ami m’a envoyé par mail deux petites astuces.
Je pense que la première n’est pas mal et fonctionne parfaitement, mais pour la seconde, j’essaierai même si j’y crois pas trop,  et je compte sur vous pour me le dire, si vous aussi, vous l’avez déjà essayé.

demarchages-telephoniques

  1. « Un moment s’il vous plaît ».
    Dire ces 3 mots, tout en déposant votre combiné de téléphone et en vaquant à
    vos occupations (au lieu de raccrocher immédiatement) rendrait les appels de télé-marketing tellement longs et coûteux que les ventes ralentiraient.
    Par la suite vous entendrez le « bip-bip-bip » et vous saurez qu’il est temps de revenir au combiné et de raccrocher.
    Ces trois petits mots aideront à éliminer la sollicitation téléphonique.
  2. Vous recevez-vous aussi ces coups de téléphone frustrants où personne n’est à l’autre bout ?…
    Ceci apparemment est une technique de télémarketing où une machine compose l’appel et enregistre le moment de la journée où vous répondez au téléphone.
    Cette technique est utilisée pour déterminer le meilleur moment de la journée pour qu’une vraie vendeuse (ou vendeur) vous appelle afin de parler à quelqu’un au bout du fil.
    Après avoir décroché, voici ce que vous pouvez faire si vous notez qu’il n’y a personne au bout du fil.
    –   « Pilonnez » le plus rapidement possible la touche «#» de votre téléphone pendant 6 ou 7 fois. Ceci perturbe la machine qui compose l’appel et élimine votre numéro de leur système.

Dès demain, j’essaie ces deux astuces.
Si toutefois vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les donner en commentaires.


 

Visites depuis le 17/11/2022 :92

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • marie pascal sur 12 mars 2015 à 10 h 25 min
    • Répondre

    Super, merci pour l’info j’essaierai;
    je pars en Espagne demain donc je repasserai pas de quelques temps, je reviens dés que possible voir tes articles. Bonne chance pour tes appels.
    marie

    1. Bonne route pour l’Espagne alors.

  1. Mon mari utilise la première astuce, mais en étant moins courtois. Dès qu’il sait qu’il s’agit d’un démarchage, il pose le combiné et attend que la personne raccroche. Moi, je n’aime pas bien cette façon de faire, ce sont tout de même des gens qui travaillent. Je préfère leur dire que cela ne m’intéresse pas, je les remercie, leur souhaite une bonne journée (même s’ils sont en train de parler, je couvre leur voix) et je raccroche.
    Je note la deuxième astuce si cela arrive qu’il n’y ait personne au bout du fil.
    Bonne soirée, Pascal.

    1. En général les rares fois ou je décroche mon téléphone je suis poli. Mais y en a qui sont lourds quand même.

  2. J’opterai pour la première sauf qu’en général, c’est moi qui joue le rôle de celui qui n’arrête pas de faire sonner le téléphone pour une enquête ou demande de disponibilité pour une investigation! 🙂

    1. Il y a sans doute l’art et la manière pour  » accrocher  » les gens.
      Souvent, on a l’impression qu’ils récitent un texte!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.