«Arrachée à son île» de Marie-Thérèse GASP réalisé par Patrice Dutertre.

L’année dernière, dans un de mes billets, je vous avais parlé des «Enfants de la Creuse», à travers l’histoire de Marie-Thérèse Gasp, une des 1 630 enfants réunionnais déplacés de l’île dans les années 1963 à 1982, dans le but de repeupler les départements français victimes de l’exode rural comme la Creuse, le Tarn ou le Gers.
Vous pouvez relire l’article ici.

En mémoire de ces «Enfants de la Creuse», une soirée, suivie d’un débat sera organisée le 29 mars 2013 AU MOULIN A CAFE –PERNETY- au 8 rue Sainte-Léonie -Café associatif- PARIS 14e (métro Pernety).
-Projection d’un film documentaire «Arrachée à son île» de Marie-Thérèse GASP réalisé par Patrice Dutertre.

-Le scandale de l’affaire des réunionnais de la Creuse est en cours…et court toujours. Cette déportation doit-elle s’inscrire dans les pages de l’histoire de la Ve république?
INFO RESA : 01.77.32.01.91 // 06.44.84.65.87

Vous pouvez télécharger l’affiche en cliquant sur l’image ci dessous.
Debat-Enfants-de-la-Creuse

Visites depuis le 17/11/2022 :120

6 Commentaires

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

    • Kouklia sur 5 juin 2014 à 17 h 25 min
    • Répondre

    j ai pu voir le film lors d’une projection au Moulin à Café à Paris, en présence de Marie Therese Gasp.
    Ce film est tout à fait exceptionnel et malgré les documents récents fait sur le sujet il reste et demeure un document clé de cette histoire qui nous touche tous metropolitains et ultra-marins.

    Je juge ce film de Mr Dutertre et Marie Therese Gasp ( 2002 ) comme un vrai document et une leçon d’humanité à voir absolument .

    La reconnaissance morale de l’Etat faite à l’assemblée nationale en 2014 pour les enfants de la Creuse et les pupilles deplacées de la Reunion donne un ton tres actuel à ce film documentaire, « Arrachée à son Ile « .

    1. C’est une histoire douloureuse pour ces jeunes enfants à l’époque.
      Une histoire que je ne connaissais pas quand j’étais à la Réunion. J’espère que les jeunes à la Réunion connaissent cet exil forcé de nos concitoyens.

    • maudet nanouk sur 7 juin 2016 à 8 h 12 min
    • Répondre

    j’ai été une des éducatrice d’un centre qui recevait certains enfants réunionnais de 12à 16 ans au Vernet 04.j’y suis restée 3 ans et chjoquée par le manque de moyens à la disposition des enfants je suis partie!le entre a fermé pour raison économique en1977!j’ai envie de savoir ceque sont devenus ces pauvres momes déracinés!comment faire?

    1. Au travers des commentaires, d’autres liront certainement.
      Bonne soirée.

  1. Continuer à écrire des articles intéressants.

  2. Bonjour, je trouve votre blog très intéressant .

  1. […] les retrouver en cliquant sur les liens ci dessous. – Les enfants de la Creuse. – Arrachée à son ile – L’histoire des «Enfants de la Creuse» par Brigitte Peskine.. – Les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.