«

»

Mar 19 2017

Ma chanson du dimanche : « Clandestino » de Manu Chao

Manu Chao, je le connais depuis la Mano Négra avec la reprise de « Mala Vida », puis en 1998 sort l’album « Clandestino » de Manu en solo.
J’avais acheté l’album en 1999.
 
J’ai toujours adoré les rythmes latinos et surtout les chansons engagées.Ce n’est sûrement pas un hasard si j’aime aussi Renaud et Danyèl Waro 🙂

C’est sûr qu’à la première écoute de cette chanson, c’est plutôt la musique que j’avais aimée, mais pas que.
Un ami à l’époque m’avait expliqué de ce que parlait cette chanson.

Manu Chao narre ici l’histoire d’un immigrant clandestin sans papiers, condamné à courir pour fuir l’autorité, parti vers le nord à la recherche d’un travail, entre Ceuta et Gibraltar, pour se retrouver perdu au cœur de « la grande Babylone ».


 
Solo voy con mi pena
Je vais seul avec ma peine
Sola va mi condena
Seule va ma condamnation
Correr es mi destino
Courir est mon destin
Para burlar la ley
Pour me moquer de la loi
Perdido en el corazon
Perdu au coeur
De la grande babylon
De la grande Babylon
Me dicen el clandestino
On me dit le clandestin
Por no llevar papel
Car je n’ai pas de papiers

Pa una ciudad del norte
Dans une ville du nord
Yo me fui a trabajar
J’étais parti travailler
Mi vida la deje
Ma vie je l’ai laissé
Entre Ceuta y Gibraltar
Entre Ceuta et Gibraltar
Soy una raya en el mar
Je suis un trait sur la mer
Fantasma en la ciudad
Fantôme dans la ville
Mi vida va prohibida
Ma vie est interdite
Dice la autoridad
Disent les autorités

Mano Negra clandestina
Mano Negra clandestine (1)
Peruano clandestino
Péruvien clandestin
Africano clandestino
Africain clandestin
Marijuana ilegal
Marijuana illégale

Argelino clandestino
Algérien clandestin
Nigeriano clandestino
Nigérian clandestin
Boliviano clandestino
Bolivien clandestin
Mano Negra ilegal
Mano Negra illégale

Et si nous étions à la place de tous ces gens déplacés de par le monde à cause de la guerre, à cause de la famine, à cause de la torture ou je ne sais encore quelle cause!!!!!!!
Nous aussi, certainement, nous fuirons notre pays pour devenir des clandestins.

 
Je vous souhaite un bon dimanche.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

A propos de l'auteur

radiblog

Radiblog est originaire de l’île de la Réunion. Vous trouverez d’ailleurs pas mal d’articles sur l’île de la Réunion.
Que dire de plus ! Que je vis en région parisienne depuis 1986, que j’adore la musique, le cinéma et Internet.
Je m’intéresse aussi à la politique, et que mon blog sous WordPress date de janvier 2011.
N’oubliez pas que vous pouvez me suivre via :
Facebook, Twitter, Google +, Youtube, Flux RSS , Pinterest , Scoop it et Dailymotion
Vous pouvez aussi vous abonner au site, en inscrivant votre adresse mél en haut à droite.
Discutez aussi avec moi ou entre vous par le « Tchat » dans la zone « Widget « .

Et avant de quitter mon blog, un petit commentaire fait toujours plaisir, tu crois pas? :)

2 commentaires

  1. Françoise

    Pendant la seconde guerre mondiale, il y en a eu des réfugiés européens, des français, des allemands, des polonais, mais les gens préfèrent ne pas y penser, ne pas se le rappeler, il ne faut surtout pas troubler leur tranquillité, leur confort, n’est-ce pas ? 🙁

    Clique sur ce lien : Quand les migrants étaient européens…

    J’aime beaucoup cette chanson. Merci Pascal.
    Passe un bon dimanche.

    1. radiblog

      J’ai été sur ton lien
      Il y a des gens qui oublient tout cela, malheureusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>